Aujourd’hui, est un jour noir car je suis en train de perdre un ami cher à mon cœur : l’ongle de pouce gauche (*ne riez pas, je suis au bord du gouffre*).

Il y a 3 jours, j’ai vu une petite fissure pointer le bout de son nez et elle s’est petit à petit agrandie. Hier, tout à basculé car l’ongle s’est fendu jusqu’à la moitié suite à un accrochage sévère avec mon gilet… Autant vous dire que cela met dangereusement en péril la réalisation de ma prochaine manucure et que je suis au bord de la dépression nerveuse !

Je sais que je ne peux pas sauver mon ongle et qu’il va inexorablement se faire la malle dans un délai plus ou moins long mais je ne peux pas me résoudre à rester sans rien faire.
Au cours de l’après-midi (oui j’étais très concentrée sur mon travail), je me suis rappelée que Google était notre ami dans bien des circonstances et qu’il avait sûrement une solution à me proposer pour repousser l’heure des adieux avec mon ongle si cher à mon cœur.

Et là, bingo ! J’ai trouvé une foule de témoignages de filles éplorées mais surtout, j’ai trouvé une solution simple comme bonjour : faire un pansement à mon ongle.

Ci-dessous, les photos de l’opération de sauvetage… (Attention, ce n’est pas très ragoûtant, âmes sensibles s’abstenir de lire la suite de l’article).

Étape 1 : Dire adieu à ma manucure de la semaine

Bon je vous montre ma manucure pour la forme car

Étape 2 : Composer son kit de sauvetage de l’ongle en péril

  • Découpez un petit bout de tissus ou de mouchoir en papier
  • Munissez-vous d’une colle (glue, colle pour faux cils, etc.)
  • un ciseau
  • un vernis de remplacement
  • un top coat du tonnerre

Étape 3 : Procéder au sauvetage et mettre votre pansement

  • Imbibez votre morceau de tissus ou de mouchoir de colle ;
  • Posez-le sur votre ongle en prenant soin de bien couvrir la partie fendue de votre ongle ;
  • Ajustez la taille et a forme de votre pansement à celle de votre grâce à vos ciseaux;
  • Laissez sécher la colle

Étape 4 : Attendre la fin…

Une fois que vous avez réalisé votre pansement d’ongle, c’est fini, il ne reste plus qu’à attendre et à renouveler l’opération autant de fois que possible jusqu’à ce que l’ongle se casse et/ou que l’on se retrouve avec un vilain moignon.

Pour information, voici la liste des quelques articles que j’ai trouvé et qui m’ont permis de réaliser mon opération sauvetage. J’ai découvert en les lisant qu’il existait des kits spéciaux pour ce type d’opération. Comme quoi, on en apprend tous les jours et je ne vais pas tarder à investir dans l’un d’entre eux.

Voilà, mon article de névrosée de l’ongle est terminé, je vous laisser retourner à vos vies de nailistas joyeuses en attendant la fin inéluctable de mon bien aimé ongle de pouce !

Si vous avez déjà connu ce drame infâme que représente la perte d’un ongle, je vous invite à partager votre douleur et/ou vos astuces en commentaires.

À très vite pour des aventures plus joyeuses (des articles sur mes escapades à Londres) !

E.

  Rendez-vous sur Hellocoton !